Please enable JS

Q de bouteilles : l’art de recycler « par le haut »

18 decembre 2019

L’entreprise fondée en juin 2016 à Cucq (Pas-de-Calais) a bâti son offre sur la revalorisation des bouteilles de vin en verres de table et objets de décoration.

Changer les bouteilles en verres : tel est le métier de Victoire Paillard, Gauthier Decarne et de leur équipe. Q de Bouteilles est né de l’idée de Gauthier Decarne de donner une seconde vie un objet emblématique de la France : la bouteille de vin. « Celle-ci est souvent reliée à une discussion, une danse, des rires, la séduction…, explique Victoire Paillard, codirigeant de Q de Bouteilles. Nous proposons de faire perdurer ce moment en façonnant des objets ou de la décoration, sans dénaturer l’objet originel. Et ainsi, donner une fonction à des objets destinés à la destruction. » L’idée naît en 2016 : Gauthier Decarne, inspiré par l’exemple de son grand père qui collectait les bouteilles de champagne vides pour les revendre aux producteurs de cidre picards, s’intéresse au travail du verre afin de valoriser les bouteilles de vin dans une logique d’upcycling. Les 6 premiers mois, un atelier de la Glass vallée (premier pôle mondial du flaconnage de luxe, situé à la frontière de la Normandie et des Hauts-de-France) produit une première série de verres réalisés à partir de bouteilles collectées chez des restaurateurs. Rapidement, l’équipe de Q de Bouteilles souhaite intégrer toutes les étapes de la production : pour cela, elle se forme auprès de son partenaire de la Glass Vallée et investit dans sa propre structure de production, dans un bâtiment abandonné de Cucq. Depuis début 2017, l’entreprise produit la majorité de ses pièces et a été rejointe par 9 artisans.

-

-

Objectif : prendre de la bouteille

L’approvisionnement en matière première est essentiellement réalisé via des collectes auprès des restaurateurs, et depuis le début de l’année, Q de Bouteilles élargit aussi les possibilités en grâce à des partenariats avec des embouteilleurs ou des verriers pour récupérer des bouteilles de vin et de champagne. L’entreprise participe pour la première fois à Maison&Objet en janvier 2017 et travaille aujourd’hui avec 150 points de vente (magasins de décoration, concept-stores) et une trentaine de restaurateurs séduits par le concept. Q de Bouteilles propose également de la prestation de services BtoB. La France est son marché n°1 (la marque y réalise plus de 75 % de son chiffre d’affaires). Les verres sont en tête des ventes, mais la marque développe également les vases, et les bougies, en partenariat avec Bougies la Française. « Nous projetons d’intégrer aussi le laboratoire de fabrication des bougies, notre volonté étant de sous-traiter le moins possible », souligne Victoire Paillard. L’offre bougies est donc amenée à se développer et sera présentée en janvier à Maison&Objet. En 2019, Q de Bouteilles a ouvert une boutique éphémère à Saint-Valéry-sur-Somme, qui lui permet notamment de vendre de plus petites séries, les gammes étant majoritairement créées à partir de bouteilles collectées, donc dépendantes de “l’arrivage” (forme, couleur, épaisseur). L’ouverture d’un point de vente permanent à Paris est prévue pour fin 2020.



Partager cet article