Please enable JS

Petites poêles : un maximum de possibilités

18 decembre 2019

Ustensile populaire, la poêle reste un incontournable des cuisines françaises. Marché plus confidentiel, celui des petits modèles se veut également dynamique. Blinis, crêpes ou pancakes, le point sur les nouveautés !

Les articles de cuisson et ustensiles de cuisines ne connaissent pas la crise ou presque ! Ainsi, l’étude sur le marché français des arts de la table paru en 2018 (source : Xerfi – I+C/Observatoire Francéclat) révèle dans le détail une stabilité pour ces articles, soient 19 % des ventes, moins bien que la vaisselle (22 %, -3,5 %), mais mieux que la verrerie (15 %, +5 %).

Une valeur sûre dure à cuire !

Des faits confirmés par les plus grandes marques qui, dans l’ensemble, considèrent le marché des poêles comme extrêmement dynamique dégageant d’importants volumes de vente. Utilisée pratiquement par tous les foyers, elle est LE produit du quotidien qui sert à saisir, réchauffer, cuisiner rapidement seul ou entre amis. « Les poêles restent l’ustensile de cuisson n°1 en France, confirme Alexandra Gizon, product manager chez Mathon. Elles réalisent de très bonnes ventes dans les tailles standards entre 24 et 28 cm, même si les plus petites tailles se portent plutôt bien. » Même tendance chez De Buyer. « Le marché de la poêle en France est toujours assez dynamique, même s’il y a un frein sur l’anti-adhésif. Mais cela est extrêmement positif pour notre modèle Mineral B en acier », explique Géraud de Griffolet, directeur des ventes France de la marque. Et l’export surfe sur le même mouvement positif. « Le marché des poêles (et autres ustensiles de cuisson) est toujours important en dehors de l’Hexagone, note Jean-Michel Petitjean, directeur des ventes export chez De Buyer. Les formes spécifiques sont très régionales et dépendent d’usages locaux (à l’image de la poêle à crêpes qui reste un incontournable en France, NDLR). On peut cependant noter un intérêt général pour la poêle à blini. » 

-

-

Une offre pléthorique

De fait, à l’heure du manger sain, qui est une tendance de fond dans les ouvrages culinaires, la poêle s’impose comme l’ustensile de base pour de nombreux plats souvent simples à préparer. Preuve du dynamisme du marché, l’offre n’a jamais été aussi large. Aux côtés des entrées de gamme, dès 12 cm de diamètre, compatibles tous feux (telle que la Tefal Easy Cook & Clean, 9,99 €), dont la version mini simplifie le quotidien, place à de nombreuses déclinaisons pour les amateurs de repas simples et conviviaux. Pancakes, blinis, crumpets, tortillas, omelettes, crêpes, etc. Jamais la réalisation de recettes avec une poêle n’a été aussi populaire et, surtout, jamais l’offre n’a été aussi généreuse en rayon. Nouveautés en matière de couleur mais surtout en termes d’innovations (revêtement, manche amovible, format ludique…), les marques se lâchent. « Les bonnes ventes sur ce marché permettent d’innover, souligne Alexandra Gizon. Chaque saison et période de calendrier apportent des coups de boost sur un segment : les poêles à blinis et pancakes sont plébiscitées durant les fêtes de fin d’année, les poêles à crêpes sont incontournables à la Chandeleur et durant les vacances pour le goûter des enfants ! » De quoi rythmer l’année, les recettes et les ventes d’articles de cuisson !



Partager cet article