Please enable JS

Cessation d'activité pour Artmadis

06 juillet 2018

La liquidation judiciaire du grossiste spécialisé dans les arts de la table et le culinaire basé à Wasquehal (Nord) fondé il y a un siècle a été prononcée mercredi 4 juillet dernier. L’entreprise a cessé ses activités vendredi 6 juillet.

Ancienne filiale d’Arc et détenue depuis 2012 par la holding industrielle allemande Mutares, Artmadis (qui détient aussi JD diffusion, les marques Ménastyl et Novastyl) faisait l’objet d’une procédure de redressement judiciaire prononcée par le tribunal de Lille Métropole le 22 mai dernier. La liquidation judiciaire du grossiste français a été prononcée par le tribunal de commerce de Roubaix, avec pour conséquence le licenciement économique des 194 salariés de l’entreprise. Au terme du délai fixé par le tribunal, aucune offre de reprise n’a été formulée, hormis des offres de reprise partielle de stock. Celui disponible s’élève à 11 millions d’euros. Une situation économique dégradée en 2017, avec 2,7 millions de pertes est évoquée. En 2016, Artmadis avait réalisé un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros. Artmadis comporte 3 sites : le siège social à Wasquehal et 2 dépôts (Pompaire dans les Deux-Sèvres, Arques dans le Pas-de-Calais).


Partager cet article