Please enable JS

Avec l’Artisan 185, KitchenAid joue la carte premium

30 avril 2018

Nouvelle diversification pour le célèbre robot multifonction américain : le fabricant lance une gamme parée d’accessoires et de finition inédites.

Ni tout à fait le même ni tout à fait un autre. Le nouvel Artisan 185, sans s’éloigner du design iconique de la gamme et de son aîné, l’Artisan 175 (4,8 l), se distingue par plusieurs critères, pour un prix de vente plus élevé. Du côté des fonctions, des performances et des dimensions, la formule est identique. En revanche, le traditionnel revêtement des accessoires standards (le fouet, le crochet pétrisseur et le batteur plat sont fournis avec l’appareil) est remplacé par une version chromée exclusive. Rutilants chromes également pour la trémie et les boutons de commandes du robot. Le bol de 4,8 l est en acier inoxydable avec un effet poli/dépoli. 

Autre caractéristique : l’Artisan 185 est livré avec un second bol de préparation en acier de 3 l ainsi qu’un couvercle verseur/protecteur. La vingtaine d’accessoires optionnels de la marque (extracteur de jus, passoire à fruits et légumes, hachoir à viande, laminoir, machine à pâtes, etc.) sont bien entendu compatibles avec cette nouvelle version.

Coloris inédits

Aussi polyvalente et robuste que l’Artisan 175, la série 185 se distingue également par sa palette de couleurs à l’allure estivale : azur, corail, pourpre, rose poudré. Soient 4 coloris inédits pour cette gamme, également disponible dans les coloris emblématiques de KitchenAid que sont la pomme d’amour et le gris étain, ainsi qu’en truffe noire, chrome, cuivre et nickel brossé. A noter que des possibilités de personnalisation à destination des partenaires distributeurs de la marque sont à l’étude et devraient être proposées au cours du dernier trimestre 2018.

Pour rappel, KitchenAid arrive à la première place de l’Euromonitor consumer appliances 2017 dans la catégorie des robots pâtissiers multifonctions. Un classement fondé sur le volume des ventes au détail des batteurs à main et des robots pâtissier entre 2012 et 2017.

Pour aller plus loin : 



Partager cet article