Please enable JS

Waterford, de l’Irlande à Helsinki

02 mai 2018

Fondé en 1783, le cristallier Waterford a été racheté en 2015 par le groupe Fiskars. Après la porcelaine (Wedgwood, Royal Copenhagen, Royal Albert), le groupe finlandais complète son offre dans le secteur du cristal.

L’histoire commence au XVIIIe siècle dans le célèbre port naval de Waterford, au sud de l’Irlande, lorsque les frères Penrose, des marchands de renom, décident de créer « le plus beau cristal pour l’art de la table et la décoration ». 

Le style est très inspiré de l’époque géorgienne anglaise (1714-1830) comme le modèle emblématique Lismore aux multifacettes permettant d’illuminer le cristal, même à la lumière des bougies de l’époque.

Aujourd’hui, Waterford ne fabrique plus de cristal à l’oxyde de plomb, mais du fine crystal plus respectueux de l’environnement. La fabrication est maintenue à Waterford avec de nombreux maîtres artisans réalisant des pièces de prestige et une autre usine ouverte en Slovénie.

En 2018, Waterford a lancé 4 collections rendant hommage à l’histoire de l’Irlande. La collection The short Stories Barware (verres, carafe et seau à glace pour le bar), s’inspirent des célèbres motifs en forme de losanges des pulls irlandais Olann Patern ou Dublin, faisant référence à la ville de la littérature qui a vu naître Oscar Wilde.

La marque revisite aussi le modèle emblématique Lismore, et à travers sa collection Treasure of the Sea, de sortir des archives des modèles qui s’inspirent de la mer environnante. La dernière collection Master Craft Collection est composée d’objets (vases, coupes), réalisés par des maîtres artisans de la maison. Si les Etats-Unis représentent le premier marché de la marque, Waterford cherche à se développer plus fortement en Asie et même en Europe, la marque étant surtout connue en Irlande et en Angleterre.


Article issu de l'enquête "Les nouveaux prismes du cristal" : 


Partager cet article