Please enable JS

Les Français et leur rapport aux arts de la table et au culinaire

14 novembre 2017

Rencontrer les aspirations du consommateur. Tel était l’intitulé de l’intervention de Philippe Moati, de l’Institut Obsoco, présentée lors du dernier colloque de la CAT, à Orléans en octobre dernier. En voici les principaux résultats

La déconstruction du repas traditionnel plus marquée chez les urbains et les 25-35 ans

En moyenne, les Français passent 25 minutes à cuisiner et 27 minutes à dîner en semaine, versus 42 et 36 minutes le week-end. L’engagement dans ces activités dépend de la présence d’autrui et est corrélé à l’inclinaison à la reliance (le fait d’être lié aux autres par des relations interpersonnelles). Les tables de la salle de séjour (37 %) ou de la cuisine (29 %) dominent pour la prise de repas, suivies par la table basse du salon (13 %), le buffet, le plan de travail ou le bar de la cuisine (12 %). 11 % des Français mangent toujours ou presque sans table, sur le canapé ou les fauteuils du salon. 

Le score d’attachement à la table traditionnelle augmente avec l’âge et...

Pour découvrir la suite vous devez être abonné

Partager cet article