Please enable JS

La cohésion entre les acteurs des arts de la table et du culinaire est essentielle

22 septembre 2017

Thierry Villotte préside désormais la Confédération des arts de la table (CAT). Il entend fonder son programme d’actions sur trois piliers : l’unité de la profession, la communication et la défense des savoir-faire français. Entretien.

Lors de la dernière assemblée générale de la CAT, la stimulation du trafic chez les détaillants a été citée comme un axe prioritaire. Quelles sont les actions qui sont ou seront mises en place pour y parvenir ? 

Les actions de communication que nous initions visent à générer un flux de chalands dans les points de vente. C’est la grande nouveauté par rapport à la communication instaurée l’an passé. La version 2017 du jeu concours “Osez un dîner d’exception” en est l’illustration : pour y participer, le passage par un magasin, sans obligation d’achat, est obligatoire pour récupérer un code pour démarrer le questionnaire sur l’art de la table, dont les réponses figurent sur le site osezlartdelatable.fr. C’est en menant des opérations d’ampleur nationale que la CAT joue son rôle de générateur de trafic. La mutualisation se révèle donc essentielle. Si cette initiative, menée pour l’heure à titre expérimental, ne fonctionne pas, nous en trouverons d’autres. Je ...

Pour découvrir la suite vous devez être abonné

Partager cet article