Please enable JS

Christian Lacroix : 30 années de création célébrées en couleurs

15 janvier 2018

La marque lance une collection en édition limitée avec le New-Yorkais Brian Kenny, ainsi qu’une plateforme d’e-commerce.

Exubérance. Depuis sa création en 1987, la marque Christian Lacroix a connu plusieurs mutations mais reste fidèle à ce mot. La collection en édition limitée BK x CL créée pour célébrer 30 années de création, dont 7 dans l’univers de la maison, en est l’illustration. Issue d’un partenariat avec l’artiste multimédia new-yorkais Brian Kenny, cette série pop et arty porte une promesse d’audace, de fête et de couleurs sur des objets tels que des coussins, des tote-bags, de la papeterie, des coques iPhone, etc. Pour que perdure Lacroix sans Christian et sans l’univers de la haute-couture, la Maison s’est redéployée depuis 2009. Une démarche dont l’un des objectifs consistait à toucher un public diversifié, via la variété de l’offre produits. 


Quitte à multiplier les accords de licence, offrant ainsi l’opportunité aux articles arborant la signature de la marque d’être largement distribués : Vista Alegre pour l’art de la table, Galison pour la papeterie, Moooï Carpets pour les tapis, Roche Bobois pour le mobilier, pour ne citer que ceux-là. Sans oublier la ligne CXL by Christian Lacroix, aujourd’hui principalement présente aux Etats-Unis, mais aussi vendue en France (les récentes collections de linge de lit Arabesques et Jardin Tropical, par exemple, ont fait l’objet d’un programme de fidélité avec Carrefour). 

L’univers de la marque intègre donc aujourd’hui plusieurs lignes d’art de vivre, de décoration, de mode masculine et d’accessoires féminins. « L’art de vivre offre une vaste collection de produits et se positionne à parité avec nos activités de prêt-à-porter masculin et d’accessoires de mode, commente Nicolas Topiol, CEO de Christian Lacroix. L’art de la table comporte déjà huit collections différentes. La neuvième sera présentée en janvier au salon Maison&Objet. »

Un nouvel e-shop

Christian Lacroix emploie aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs et « représente actuellement environ 160 à 180 millions d’euros en équivalent retail », indique son CEO. Plus de 5 000 points de vente dans le monde distribuent les produits de la marque, via plusieurs canaux, dont les grands magasins en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, et les magasins spécialisés. La France représente environ 25 % des ventes, précédant les marchés américain et européens. Depuis la fin de l’année 2017, la marque dispose de son propre site e-commerce, réalisé en partenariat avec Mirakl, spécialiste des solutions de créations de marketplace. Objectif : « Élargir la distribution et établir un contact direct avec nos clients », précise Nicolas Topiol. Une présence digitale appelée à se développer : « Au fur et à mesure des prochains mois, nous allons ajouter de nouvelles catégories de produits. 

L’objectif de l’e-shop est d’avoir une représentation de nos collections la plus large possible et beaucoup plus importante que dans un magasin physique. De plus, la distribution est mondiale.» 

Car parmi les projets 2018 de la marque figurent également le lancement de lignes de maroquinerie, de montres et de bijoux pour homme. 

Partager cet article