Please enable JS

Bernardaud lance un pavé pour célébrer mai 68

26 avril 2018

Avec le projet « Dans le pavé la plage », le porcelainier propose un objet en série limitée à l’occasion du cinquantenaire des événements de mai 68.

Bernardaud a ainsi créé un objet décalé, un pavé, symbole de la révolte à l’origine estudiantine, mais en porcelaine. La maison a fait appel aux artistes Bachelot & Caron qui ont eu l’idée de le décorer en retravaillant les photos de l’époque de Gilles Caron qui se retrouvent ainsi sur chaque face du pavé.

Louis et Marjolaine Bachelot Caron racontent ainsi l’histoire d’une révolution au cœur de la capitale française en transposant les images de Gilles Caron en figures d’affiches collées sur des pavés parisiens en porcelaine. Pour rappel, Gilles Caron, figure du journaliste, a photographié les événements de mai 68 à Paris, au cours d’une année mouvementée qui l’amène notamment au Biafra pour couvrir la guerre civile au Nigéria, à Mexico lors de la révolte de étudiants, et en Guinée Bissau en pleine guérilla.

Le pavé existe soit en blanc (biscuit de porcelaine non émaillée), limité à 1968 exemplaires, soit décoré en quatre séries thématiques : Manifs, Paris, Pouvoir, Sixties. Chaque série est éditée et numérotée à 68 exemplaires.

Prix publics : 280 € le pavé blanc, 380 € le pavé thématique.

Partager cet article