Please enable JS

Artmadis placé en redressement judiciaire

30 mai 2018

Le grossiste spécialisé dans les arts de la table et le culinaire basé à Wasquehal (Nord) a été placé en redressement judiciaire le 22 mai dernier. Les repreneurs potentiels disposent de 2 mois pour se faire connaître.

Artmadis fait l’objet d’une procédure de redressement judiciaire prononcée par le tribunal de Lille Métropole le 22 mai dernier. Les repreneurs potentiels disposent de deux mois pour se positionner. Une situation économique dégradée en 2017, avec 2,7 millions de pertes est évoquée, ainsi que la non reconduction de la distribution des produits Arc comme facteur aggravant. En 2016, Artmadis avait réalisé un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros.

Détenu par la holding industrielle allemande Mutares (division bien de consommation et logistique), Artmadis a été vendu par Arc International en août 2012.

Artmadis comporte 3 sites : le siège social à Wasquehal (environ 70 personnes), et 2 dépôts (Pompaire dans les Deux-Sèvres, Arques dans le Pas-de-Calais). L’entreprise emploie 198 personnes réparties sur ces 3 sites. A Pompaire, environ 25 salaries (sur les 38 du site) ont débrayé en début de semaine pour manifester leur mécontentement. Ce mardi matin, c’était au tour d’une soixantaine de salariés de Wasquehal.

Une prochaine audience aura lieu le 22 juin prochain. La période d’observation de deux mois ordonnée par le tribunal est susceptible d’être renouvelée.

Partager cet article