Please enable JS

Quand le petit électroménager réchauffe l’hiver

09 janvier 2019

En pleine saison froide, les appareils à gaufres, crêpes, raclette ou fondue rendent la cuisine conviviale. Le point sur un marché qui a la cote.

En rayon, le petit électroménager reste une valeur sûre. Ainsi, voilà 10 ans qu’il affiche des ventes à la hausse selon les chiffres annuels publiés par le Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager (Gifam), soit une performance de + 2,8 % en valeur (chiffres février 2017). Mieux, selon GfK : « C’est la seule catégorie de l’équipement de la maison qui affiche une belle croissance qui, cumulée avec le gros électroménager, dépasse allègrement les télécoms (+ 1,7 %), l’informatique (– 3,6 %) et l’électronique grand public (– 14,1 %). »

Des produits qui innovent

Avec une offre qui comporte toujours davantage de références, mais aussi une forte hausse des rotations, le segment aime la nouveauté. Si les recettes de la fondue ou d’une raclette restent inchangées, en revanche c’est sur le look et les matériaux que tout se joue. Lancé dans les années 1970, l’appareil à raclette électrique a permis de démocratiser la recette traditionnelle suisse au-delà de ses frontières. Chez Lagrange, il reste un produit phare notamment, la collection Transparence qui fête ses 10 ans. En 2008, elle révolutionne le marché avec son design, comme son nom l’indique, transparent mais aussi épuré. Plateaux en verre trempé ultra résistant, poêlons au revêtement antiadhésif qui passent au lave-vaisselle et taille disponible de 2 à 10 personnes ; Transparence est aussi élégant que résistant. Tandis que la raclette Evolution, autre appareil très plébiscité, adopte une grande taille de poêlon pour faire fondre un reblochon en entier. Un succès tel que même les marques de distributeur s’y mettent. Ainsi chez Boulanger, on mise sur le nouveau Multiplug System qui permet de brancher entre eux plusieurs appareils (jusqu’à 5). Raclette duo, Plancha-crêpière ou Crêpière duo, tout se connecte pour plus de plaisir.

La convivialité retrouvée

Car ce qui fait l’attrait du PEM, c’est son côté ludique. « On parle de “fun cooking“ soit une cuisine conviviale qui est une tendance culinaire consistant à préparer un plat à plusieurs dans une ambiance festive et chaleureuse », souligne Camille Beurdeley, déléguée générale du Gifam. Parmi les appareils dont le succès ne se dément pas figurent le gaufrier et la crêpière. Fête de la Chandeleur et Mardi gras aidant, les consommateurs restent attachés à cuisiner des crêpes en famille. « Au cœur de la Bretagne comme ailleurs, les crêpières de taille familiale s’invitent à table pour des moments gourmands salés/sucrés », souligne-t-on chez Krampouz qui est depuis 60 ans le spécialiste incontesté de la crêpière pour les professionnels comme le grand public. Cet hiver justement, la crêpière se renouvelle en proposant différents tapis pour différentes formes (Crêpes Créativ’ chez Lagrange, édition collector Happy Chandeleur de Tefal). Tandis que le gaufrier multiplie les usages et peut aussi faire office de chauffe panini (Sandwich Maker De’Longhi) ou réaliser des cornets de glace ou des tuiles (Modèle HA 2082 de Severin). Le fait maison a encore de beaux jours devant lui !


Partager cet article