Please enable JS

Portmeirion, un style so british

23 novembre 2018

Basée à Stoke-on-Trent, un centre de poterie reconnu au nord de Birmingham, Portmeirion Group est une entreprise cotée en bourse à l’Alternative Investment Market de la London Stock Exchange. Elle regroupe plusieurs marques d’art de la table, d’accessoires et de cadeaux. Carol Clyde, directrice export, revient sur le succès de la marque Portmeirion au style anglais si reconnaissable.

Quelle est la structure du groupe Portmeirion ? 

Carol Clyde : Portmeirion Group est propriétaire des marques d’art de la table Portmeirion, Spode, Royal Worcester (datant de la fin du XVIIe siècle), Pimpernel (linge de table), ainsi que Wax Lyrical, qui est la marque la plus importante en Angleterre dans le domaine des parfums pour la maison (bougies, diffuseurs). Le groupe emploie 768 salariés en Angleterre et possède une filiale aux Etats-Unis et une joint venture au Canada. En 2017, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de £84.8 millions (environ 95,8 millions d’euros).

Le groupe fabrique-t-il toujours en Angleterre ? 

Nous avons maintenu une grande partie de la fabrication de notre faïence à Stoke-on- Trent et sortons près de 170 000 pièces par semaine. En complément, nous collaborons également avec des usines dans le monde entier pour la fabrication de pièces en porcelaine et porcelaine fine. En 2016, nous avons reçu la distinction The Queen’s Award for Enterprise pour la catégorie commerce international ce qui est une belle récompense pour notre dynamisme au niveau du développement international.

Quelle est l’importance du marché français ? 

Tous les marchés sont importants pour nous, y compris la France. Nous travaillons avec des détaillants français fidèles à nos marques. 


Comment la marque Portmeirion a-t-elle bâti son succès ? 

La marque a été fondée en 1960 à Stoke-on-Trent par la designer Susan William-Ellis et son mari Euan Cooper-Willis. Susan William- Ellis a fait preuve d’une grande innovation pour son époque en créant des motifs audacieux et des formes cylindriques. Sa collection Totem de 1963 en est un exemple. Dans les années 1970, elle a interprété la tendance flower power avec la gamme Botanic Garden, qui est devenue la ligne iconique de la maison. Cette collection de fleurs exotiques, dessinées comme un botaniste, a véritablement généré le succès de la marque et reste, aujourd’hui, un de nos meilleurs best sellers dans le monde. 


Qui réalise aujourd’hui le design de vos collections ? 

Portmeirion Group a une équipe de designers intégrée qui réalise les collections de toutes nos marques. En revanche, nous avons également des marques sous licences qui nous fournissent leurs dessins, comme par exemple Sara Miller London Portmeirion (avec des motifs colorés), The Very Hungry Caterpillar (tiré d’un livre pour enfant avec une chenille) et le Royal Worcester Wrendale Designs, des animaux de la campagne anglaise dessinés, par la peintre Hannah Dale. Depuis 12 ans, nous avons aussi créé avec Sophie Conran, architecte d’intérieur, cuisinière et auteur renommée, une ligne qui a beaucoup de succès. 

Quelle est la dernière collection de la marque Portmeirion ? 

Cette année, nous avons réalisé de nombreux lancements et d’extensions de collections. C’est le cas avec la gamme Westerly, inspirée des couleurs des années 1950 avec une combinaison de motifs géométriques. Pour la collection Sophie Conran for Portmeirion, nous avons introduit de nouvelles couleurs d’inspiration pop et aussi, pour Sara Miller London Portmeirion, un service avec des pingouins et des oies amusantes annonçant les fêtes de Noël !




Partager cet article