Please enable JS

Homi initie les nouveaux modes de vie

08 janvier 2019

Du 25 au 28 janvier, la prochaine édition du salon Homi de Milan sera placée sous le thème du nouvel art de vivre à la maison. L’occasion d’imaginer d’autres manières d’aménager les espaces de vie et de découvrir une offre d’objets et d’équipements pointue et sophistiquée.

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs du salon italien ont commandé à l’agence d’analyse des comportements WGSN une large enquête menée auprès de 6 000 Italiens. L’objectif : mieux comprendre la manière de vivre des nouvelles générations. Avec l’évolution du monde du travail et l’apparition du télétravail, la maison accueille d’autres activités et autant de missions qui ne lui appartenait pas les décennies précédentes. L’espace doit s’aménager en conséquence et, avec, lui les objets qui l’habitent et l’équipent, la discrétion et la fonctionnalité étant à l’ordre du jour. A travers des mises en espace spécifiques, l’installation Homi Trends permettra de découvrir les résultats de cette étude.

En complément, l’organisateur poursuit, avec la cellule d’observation POLI.design de l’école polytechnique de Milan, son travail de recherche sur les nouveaux matériaux et les tendances en matière d’architecture intérieure. Au cœur du salon, dans l’espace Homi hybrid lounge seront organisés des échanges et des conférences sur les différentes pistes d’innovation.

Attendant au moins 80 000 visiteurs venus du monde entier, les organisateurs n’ont pas modifié la recette qui s’est imposée depuis quatre ans, après la refonte du salon Macef. Ce sont au total près de 1 500 exposants regroupés autour des différents secteurs d’aménagement de la maison et des accessoires qui présenteront leurs dernières nouveautés. L’art de la table, les fragrances, les cadeaux, les objets de décoration et les ustensiles de cuisine côtoieront le linge de maison et les accessoires textiles, les bijoux ou encore l’univers du jardin. Aux côtés des très nombreux exposants italiens, il faudra compter notamment sur la présence des entreprises françaises Enesco, Lothantique, Esteban, Artiga, Côté Table ou encore CP International. 




Partager cet article