Please enable JS

Equip'Hôtel 2018 : une édition centrée sur l’inspiration et la convivialité

02 mai 2018

Le salon parisien dédié au CHR mise notamment sur la multiplication des animations pour fédérer la profession. Une nouvelle sectorisation est également annoncée.

C’est un salon entièrement réaménagé en vue d’une clarification de l’offre que les visiteurs découvriront du 11 au 15 novembre prochains, au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Concrètement, l’offre s’articulera autour de cinq pôles distincts représentant une trentaine de secteurs d’activités. « Auparavant généraliste, Equip’Hôtel se positionne désormais comme un rendez-vous multispécialiste », commente Boris Provost, directeur du salon EquipHôtel.

• Le pôle “restauration” (pavillon 7.2) réunira l’offre en équipement de cuisine, caféterie et bar, produits alimentaires, boissons, arts de la table, hygiène et nettoyage, blanchisserie, transport, usage unique et les petits producteurs. Autrement dit, la gastronomie, le snacking et le bar, donc tout ce qui a trait au service et à la préparation des repas et des boissons, avec pour objectif de refléter les tendances de la restauration. Le village Rungis sera présenté dans un format show cooking : chaque jour, un chef y mettra en scène un produit différent et ses façons de le cuisiner. Le pavillon 7.2 abritera également l’espace T par Transgourmet, qui réunit des chefs, des marques et des producteurs, des éleveurs, etc.

« Nous voulons un pôle dynamique et interactif, avec un renforcement du service, ce critère-là étant l’un des premiers éléments déclencheurs de visite du salon, annonce Boris Provost. EquipHotel, en partenariat avec Nespresso, Bridor et Dînettes, offrira chaque jour un petit-déjeuner aux visiteurs, par exemple. » Parmi les autres points névralgiques du pavillon, le Wine & Spirits centre by Hobart (en partenariat avec Hobart et Eurocave), mettra à l’honneur la sommellerie dans un espace inédit accueillant des démonstrations, des dégustations et des masterclass. S’y déroulera également l’assemblée générale de l’Union de la sommellerie française (UDSF).

• Le pôle “bien-être” (pavillon 4) sera dédié au spa, à l’univers de la salle de bains et des produits d’accueil, au linge et au textile professionnel, au bien-être et à la remise en forme. En pratique, un espace dédié au “prendre soin”, ce qui englobe bien entendu le bien-être des clients du CHR mais aussi celui des collaborateurs. A ce titre, l’initiative Ergo room est réitérée et élargie aux problématiques de la restauration, avec l’Ergo cook, en partenariat avec la Cramif (organisme de Sécurité sociale placé sous tutelle de l’Assurance maladie) et des cuisinistes, avec le soutien du ministère du Travail. Cet espace mettra en évidence l’importance de la prévention et apportera des solutions destinées à améliorer les conditions et la qualité de la vie au travail des salariés du secteurs, et à réduire la pénibilité au travail. Le Spa centre englobera l’offre spa et sera le lieu du concours des meilleures mains de France le dimanche.

• Le pôle “design” (pavillons 2, 3 et 4) ambitionne de fédérer les acteurs de l’aménagement et de l’ameublement des espaces de vie. L’offre décoration, design et aménagement y sera présentée, en partenariat avec l’Ameublement français. Le Bar lounge restaurant Casa de Luz, créé par Sandrine Alouf et Thierry Virvaire, mettra le Portugal à l’honneur. La section Meet my project valorisera une quinzaine de jeunes talents internationaux du design d’objet dans une exposition orchestrée par Roberto Baciocchi. 

La Senses room accueillera cette année l’artiste de street art Jérôme Mesnager et abordera les problématiques liées à l’accessibilité lors de la réalisation d’une chambre. L’Interior design centre sera animé par le Conseil français des architectes d’intérieur et l’Ameublement français, avec un parcours présentant des produits présélectionnés en amont, et s’adresse aux architectes, designers, bureaux d’études, propriétaires d’établissement, etc. L’espace Signature, qui connaîtra en novembre prochain sa deuxième édition, accueillera une vingtaine d’éditeurs premium du marché de l’agencement, avec une sélection de tissus, rideaux, revêtements de sol, etc. Une scénographie inédite est annoncée !

• Le pôle “technologie” (pavillon 7.3) fera la part belle au digital, qu’il s’agisse d’hôtellerie ou de restauration. Le Digital Rooftop du Studio 18 mêlera coworking et espace détente tandis que le Welcome city lab sourcing regroupera des start-up spécialisées dans le secteur du tourisme, au sein d’une plateforme d’innovation portée pat Paris&Co, agence de développement économique et d’innovation de la capitale française.

• Le pôle “service” (pavillon 7.1) est le lieu consacré aux conseils et aux solutions pour les chaînes hôtelières et de restaurants. La chambre du Studio 18, imaginée par l’architecte Jean-Philippe Nuel, se présentera comme un lieu expérientiel bousculant les codes.

L’aspect challenge n’est bien entendu pas oublié : EquipHotel accueillera les concours Tansgourmet chefs en or sélections espoir et chefs, le trophée Jean Delaveyne, le concours Elles ont du talent ! La restauration collective au féminin (valorisation des femmes dans la restauration collective), le Gargantua (étape de la 16e édition du concours du meilleur cuisinier de collectivité en gestion directe de France), le concours des meilleures mains de France (pour les praticiens de spa), le concours Bridor : réenchanter le petit-déjeuner (ouvert aux jeunes designers et étudiants en design et architecture afin qu’ils s’expriment sur leur vision de ce moment qui souffre d’une désaffection du public). Et, enfin, le concours du meilleur sommelier de France organisé par l’UDSF tous les deux ans, dont la finale se déroulera pour la première fois sur le salon Equip’Hôtel.


Partager cet article