Please enable JS

Maison&Objet évolue pour simplifier le parcours des acheteurs

26 janvier 2018

Suite logique de la réorganisation du hall 6 en septembre dernier, le salon Maison&Objet arborera une nouvelle configuration lors de sa prochaine session, du 7 au 11 septembre 2018. Explications.

La prochaine édition de Maison&Objet Paris sera marquée par une implantation des exposants entièrement restructurée, avec une répartition en deux pôles : Objet d’une part, Maison de l’autre. 

Le premier a pris forme en septembre dernier, avec la récente réorganisation du hall 6, et achèvera sa mue cette année, avec une offre organisée en 7 secteurs : Cook&Share (hall1), smart gift (halls 2 et 3), Fashion accessories (hall 3), Kids&family (hall 3), Home accessories (hall 4, 5A et 5B), Home fragrances et Home linen (hall 5A). Une organisation pensée pour répondre à la principale population de visiteurs de Maison&Objet, les acheteurs du retail, qui représenteraient environ deux tiers du visitorat et qui recherchent une offre classée par catégorie de produits.

Le second segment, le pôle Maison, s’adresse aux prescripteurs (architectes d’intérieur, designers, etc., qui représentent un tiers des visiteurs), qui visitent le salon à la recherche d’inspirations, et sera par conséquent agencé par styles : Today (offre contemporaine ; hall 6), Forever (offre intemporelle et classique ; halls 7 et 8), Unique & eclectic (offre dédiée aux séries limitées, aux cultures du monde, etc., hall 5A) et Craft (métiers d’art, hall 5A). Au sein du pôle Maison, un espace Signature sera proposé, « conçu comme le regroupement des marques les plus singulières, sélectives et/ou premium », indiquent les organisateurs, pour les univers Forever, Today et Unique & eclectic.

Cette nouvelle segmentation est destinée à « répondre efficacement aux attentes des exposants et des visiteurs », indique Philippe Brocart, directeur général de Safi. D’autant que le temps de ces derniers sur le salon atteint en moyenne un jour et demi. « Les acheteurs de la distribution apprécient la diversité de l’offre mais ont également besoin d’une organisation par produits et par gammes de prix pour gagner du temps. »

Par ailleurs, si les chiffres officiels de la fréquentation de cette dernière édition de janvier 2018 n’ont pas encore été communiqués, le nombre de visiteurs connaîtrait une hausse de 5 à 10 % par rapport à janvier dernier (qui avait enregistré 85 825 visiteurs uniques), selon Philippe Brocart. Tendance haussière également pour les acheteurs français, « notamment grâce au programme d’invitation via les exposants », même si le nombre de visiteurs étrangers reste supérieur. 


Partager cet article