Please enable JS

La Rochère vise de nouveaux terrains d'exploration

15 janvier 2018

Pour la verrerie franc-comtoise, 2018 sera marquée par une offre produits repensée. La transversalité retail/CHR est au cœur de cette stratégie.

Connue notamment pour ses coupes à glace, ses verres Abeille et son savoir-faire dans la production de verre pressé mécanique et à la main, la société de Passavant-La Rochère souhaite se développer sur d’autres niches, avec cette année, le lancement de produits et un assortiment étoffé, qui s’adresse à la fois au marché grand public mais aussi au CHR. 

Parmi eux, les produits dédiés au bar. A cet égard, deux collections sont lancées en ce début d’année 2018 : une série de verres à shooter de 6 cl, une autre de verres à long drink 35 cl. Les deux formats se déclinent selon 4 motifs différents. La cible bar est clairement identifiée, mais aussi celle grand public. Pour le retail, un packaging spécifique sera proposé, avec un panachage des 4 décors.

Autre axe de développement travaillé par La Rochère, les produits dédiés au café, avec une offre en tasses et verres à dégustation pour les boissons chaudes. Là encore, une nouvelle série arborant 4 motifs différents, pour jouer sur la transversalité retail/CHR, sera à découvrir : 4 tasses troquet à espresso de 10 cl inspirées de modèles bistrot revisités. La présentation culinaire compte aussi parmi les leviers de croissance ciblés avec une offre en coupelles, verrines, etc. 

Autre projet 2018 pour La Rochère, la dynamisation de ses gammes réalisées à la main, avec notamment des collaborations avec des designers extérieurs

Saga, gamme de verres à long drink (motifs amande, sequins, perles et blasons). Prix publics : 6,20 € l’unité, 25,10 € le set de 4 verres différents


Accroître l’activité CHR 

Si le retail est aujourd’hui son principal marché, La Rochère souhaite, forte des caractéristiques de ses produits, développer son portefeuille de clients dans le secteur CHR, notamment via les réseaux de distributeurs au niveau du grand export, et en accentuant sa communication vers ces acteurs. Pour l’heure, la verrerie ne propose pas de gamme spécifique à l’horeca. 

Cependant, « nous avons une légitimité sur ce marché, estime Nicolas Bigot, directeur commercial art de la table et décoration de La Rochère. Nous y travaillions bien avant la mécanisation de notre production dans les années 1970. Nous proposons des produits robustes qui présentent une certaine épaisseur ». Ce qui exclut certes le verre à vin mécanique, un des premiers standards du CHR, mais ouvre un champ de possibilités relativement large. « Nous avons tout pour réussir sur le créneau du bar, analyse Nicolas Bigot. La tendance est aux contenants robustes, design au look vintage. Une demande du marché, spécifiquement en gobeleterie, qui correspond exactement à ce que nous savons faire ! »

A noter que La Rochère réalise 60 % de son chiffre d’affaires à l’export (en particulier en Allemagne, aux USA, au Japon, en Corée et en Russie). Le secteur CHR représente actuellement 30 % (réalisés notamment sur les marchés français et allemand) de son chiffre d’affaires. 

After, nouvelle collection de verres à shooter (motifs anneau, médaillon, taille pointe et diamant). Prix publics : 3,95 € l’unité, 15,50 € le set de 4 verres différents 


Partager cet article