Please enable JS

Boulanger s’implante à Colmar et en périphérie d’Evreux

25 octobre 2018

Le spécialiste de l’électroménager poursuit le développement de son réseau de points de vente avec l’ouverture aujourd’hui jeudi 25 octobre d’un magasin à Colmar (68), et d’un autre à Guichainville en périphérie d’Évreux (27) le 17 octobre dernier.

Ces deux ouvertures portent le nombre de magasins Boulanger à 145. Et le groupe ne compte pas en rester là puisque 3 autres ouvertures sont annoncées : Antibes (06) le 30 octobre (centre commercial Olympie), Levallois-Perret (92) le 8 novembre (centre commercial SO Ouest), et rue Gabriel-Péri à Saint-Martin-d’Hères (38) le 16 novembre. Une ouverture à Passy est également annoncée en fin d’année, illustrant la volonté d’implantation du groupe en centre-ville en Île-de-France et en milieu urbain, et de proximité avec les consommateurs, en plus des zones commerciales où Boulanger est déjà bien représenté. « Notre objectif est que chaque Français ait un Boulanger à moins de 30 minutes de chez lui », rappelle Grégoire Rousseau, directeur opérationnel France de Boulanger.

A l’instar du point de vente de Beaugrenelle (flagship de l'enseigne) et de ceux ouverts depuis deux ans, ces nouveaux magasins Boulanger mettent l’accent sur la découverte des produits, des nouvelles technologies et tendances. Ce sera le cas avec le nouvel univers “Comme un chef”, qui comporte des zones de démonstrations et des ateliers culinaires, l’espace dédié au “Mieux vivre” (balances connectées, luminothérapie, etc.). L’univers du son propose également une expérience d’achat améliorée, grâce à des espaces de démonstrations permettant d’écouter sa musique en branchant son téléphone personnel sur un casque ou en le connectant à des enceintes. Le module “Le Dénicheur” met en avant les dernières innovations et les produits malins qui facilitent la vie. « Nous avons imaginé ces nouveaux magasins comme de véritables lieux de vie, où l’on peut toucher et tester les produits. Ils sont l’étendard du ‘Si Bien ensemble’ cher à Boulanger » conclut Grégoire Rousseau.

Partager cet article